Quel yoga choisir?

No comments

Le yoga moderne tel qu’on le connait aujourd’hui, nous le devons essentiellement à Shri Tirumalai Krishnamacharya. En effet, bien que datant de milliers d’années, le yoga qui est d’origine indienne disparaissait progressivement. Il était alors réservé à une partie de la population vivant en retrait de la vie sociétale, tels les moines.

Sri Tirumalai Krishnamacharya voulait s’adonner à la discipline qu’est le yoga et c’est rendu pour cela à la recherche de son guru dans les montagnes de l’Himalaya. C’est dans ce contexte qu’en 1916 il rencontra lors de son périple Ramamohan Bramacharya qui lui enseigna tout ce qu’il savait durant 7 ans 1/2.

C’est également durant cette période que Krishnamacharya eu l’occasion d’étudier le Yoga Korunta, livre reprenant le système conçu de l’ashtanga par le voyant Vamana, auteur de ce même ouvrage. Malheureusement ce livre n’existe plus.

Brahmacharya envoya son élève dans la société pour enseigner ce qu’il avait appris aux maîtres de maison, afin que le yoga soit pratiqué par le plus grand nombre et ne soit plus réservé à une élite capable de vivre reclu de la société. Il se rendit alors dans un premier temps à Mysore, puis Madras (Chennai) ou il eut comme élève les célèbres K. Pattabhi Jois, BKS Iyengar, BNS Iyengar, TKV Desikachar, ou encore Indra Devi.

Chacun de ses élèves développa une pratique du yoga propre à chacun d’entre eux:

  • K. Pattabhi Jois : l’Ashtanga Vinyasa Yoga, un yoga traditionnel alliant mouvement et respiration, dans des séries préétablies.
  • BKS Iyengar: la méthode Iyengar, un yoga basé sur le respect des alignements
  • TKV Desikachar: le Vini Yoga, un yoga thérapeutique

 

L’ensemble de ses yogas tire ses enseignements des yogas sutras de Patanjali, tout comme le Hatha yoga, qui est le style de yoga le plus répandu en occident.

Tout ça est bien joli me direz vous! Mais concrètement? Quelles sont les différences entre les différents yogas enseignés à l’heure d’aujourd’hui? Je vous propose un bref aperçu de tout ça dans cet article!

Hatha Yoga:

C’est un yoga basé sur des postures (asanas) tenues longtemps, à savoir environ 3 minutes, la respiration (pranayama) et la méditation. Une pratique traditionnelle du Hatha Yoga travaillera également, en début de séance, un nettoyage du corps (kriyas). Ce yoga est aussi appelé yoga de l’effort.

Ashtanga Vinyasa Yoga:

L’Ashtanga vinyasa yoga est un yoga traditionnel prenant ses racines dans de précieux ouvrages, à savoir les yogas sutras de Patanjali, ainsi que le Yoga Korunta de Vamana Rishi.

Cette pratique repose sur 6 séries de postures (asanas) pré-établies, dans lesquelles seule la maîtrise d’une posture permet de passer à la suivante. Ceci vise à adopter une pratique ne mettant pas en jeu l’intégrité physique de la personne, tout en limitant l’influence de l’ego.

Il est possible d’assister à des cours guidés, ou des cours de style Mysore, autrement dit pratiqués en autonomie, sous le regard bienveillant d’un professeur de yoga.

Plusieurs yoga prennent racine dans ce type de yoga:

  • Vinyasa Yoga: il repose sur un enchaînement de posture en lien avec la respiration. Contrairement à l’ashtanga vinyasa, aucune série n’est préfigurée. Cependant, des thèmes gouvernent souvent l’articulation des séances (ouverture de hanche, des épaules, du coeur, mandala, spirituel, etc.) en associant des postures d’ouverture, de fermeture, d’équilibre, et de torsion.
  • Vinyasa flow: En plus des caractéristiques stipulées dans le vinyasa yoga, les enchaînements se font sur un fond musical, avec une fluidité rappelant les mouvements de danse.
  • Power Yoga (fondé par Beryl Birch Bendere): C’est un yoga dynamique, proposant des enchaînements de postures, un entraînement rigoureux, le tout pratiqué dans une salle chauffée.
  • Bikram Yoga (du nom de son créateur: Bikram Choudhury): une série de 26 postures pratiquées dans une salle chauffée à 40°C. Cette pratique fait de nombreux adeptes, contrairement à son fondateur, actuellement poursuivi en justice.

 

Méthode Iyengar:

Ce yoga nous vient d’un célèbre élève de Shri Tirumalai Krishnamachrya, à savoir BKS Iyengar. Il était également le beau frère de ce dernier. Ce yoga est basé sur une pratique des postures en se concentrant sur une exécution parfaite des alignements. Ce yoga est connu pour ses effets thérapeutiques, notamment sur son créateur lui-même.

Vini Yoga:

Développé dans les années 80 par Shri Tirumalai Krishnamacharya, avec son élève et petit fils TKV Desikachar, ce yoga est basé sur l’adaptation  de la pratique des postures et de la respiration en fonction des besoins et capacités de chacun. Il est préférable de suivre ce type de cours de façon individuel et non pas en cours collectif pour en retirer des effets optimaux, par un professeur compétent formé expressément à cette discipline. Il est à savoir qu’en Inde, pour dispenser ce type de cours, 12 années d’études sont nécessaire et demandent une très bonne connaissance du yoga et de la médecine indienne, à savoir l’ayurvéda.

Sivananda Yoga:

C’est un yoga moderne datant des années 60, fondé par Swami Vishnudevahanda, élève de Swami Sivananda. Ce type de yoga met l’accent sur la respiration, la relaxation, la pensée positive et la méditation, tout en pratiquant des exercices et postures en douceur.

 

Yoga Nidra (ou yoga du sommeil):

Développé par Swami Sahyananda, cette méthode a commencé à être enseignée au début des années 60. Une séance peut durer jusqu’à 1h30, allongé, voire même assis. Ce type de yoga vise exclusivement la relaxation, en se maintenant dans un état se situant entre la veille et le sommeil. Le pratiquant reste cependant conscient de tout ce qui se passe.

Yin Yoga (ou Yoga Restoratif):

C’est un yoga ou l’on tient des postures, de façon passive,  pendant un temps allant de 3 à 5 minutes. Il y est fait appel à l’énergie Yin, autrement dit une énergie féminine, douce, énergie lunaire. L’effet physique recherché est l’ouverture des articulations, un relâchement des ligaments et des os, permis uniquement par le relâchement total des muscles. Sur le plan mental, les effets sont extraodinaires. Un maintien pendant un si long laps de temps nous oblige à nous retrouver avec nous-même, et tenter de contrôler les va-et-vient du mental, en se focalisant sur la respiration.

Kundalini Yoga:

Yoga visant à travailler sur la circulation de l’énergie vitale, appelée Kundalini. Cette énergie vitale  évoluerait le long d’un canal principal, ou nadi, appelé sushumna. Dans la philosophie du yoga, cette énergie vitale stagnerait au niveau du premier chakra, le chakra racine, situation sous le pubis. La pratique du yoga viserait alors à faire remonter la kundalini le long de ce canal, situé le long de la colonne vertébrale, pour atteindre le chakra couronne, situé au sommet de la tête, pour rejoindre l’univers. C’est ce processus qui permettrait d’atteindre le samadhi. Pour cela, le kundalini yoga utilise les postures, la respiration, la méditation, de contractions (bandhas) et de récitation de mantras (prières).

 

Maintenant que vous en savez plus sur les différents styles de yoga et leurs bénéfices, vous avez probablement compris qu’il est inutile de devoir en choisir un, mais plutôt de s’initier ou peut-être même en approfondir plusieurs.

De plus, chaque professeur que vous rencontrerez, même si le style de yoga reste identique à vos habitudes, vous apportera forcément un bénéfice incroyable. Le yoga s’apprend sur toute une vie (et même plus encore). Chaque professeur détient une part de vérité, alors ne vous en privez pas et appréciez les enseignants de différents professeurs avisés.

 

Namaste

Laisser un commentaire