Ma formation de professeur de Yoga

2 comments

Après de longs mois de recherche d’une formation pour devenir professeur de Yoga certifiée, j’ai fini par me décider pour la fabuleuse école Samyak Yoga , située à Mysore, capitale de l’Ashtanga Vinyasa Yoga, en Inde.

13934777_10209285586884367_6286787711743269545_n.jpg

Ca y est, c’est décidé, je prends l’avion le 31 juillet 2016 pour une expérience extraordinaire de 4 semaines, qui allait transformer à jamais ma vie, et ma façon de voir le monde.

Le programme s’annonce intense!

 

  • 6h30 – 8h30 : Pratique de l’Ashtanga Vinyasa Yoga / Mysore
  • 8h30 – 10h : Petit déjeuner ayurvédique!
  • 10h – 11h : Philosophie du yoga
  • 11h – 11h15: Tea time
  • 11h15 – 12h30: Analyse des asanas: postures
  • 13h -16h : Déjeuner et temps libre
  • 16h – 17h: Pratique du yoga
  • 17h – 18h : Méthodologie de l’enseignement en petit groupe
  • 18h – 18h30 : Pause
  • 18h30 – 18h45 : Bhakti Yoga
  • 18h45 – 19h30 : Pranayama et méditation
  • 19h30: Fin de la journée

Ce programme allait du lundi au samedi. Seul le dimanche était libre pour visiter les alentours du Gurukulam.

Les  deux premières semaines ont été éprouvantes aussi bien sur le plan physique qu’émotionnel. Avoir deux séances de yoga par jour est loin d’être aussi simple qu’il n’y parait. Quand on nous dit qu’il faut avoir une pratique régulière (autrement dit pratiquer la première série d’ashtanga 6 jours par semaine!) les trois mois précédents la formation intensive, c’est peu dire! Et encore, trois mois, on est optimiste!!

Mon ego a eu l’occasion de pointer le bout de son nez à plusieurs reprises, et tout particulièrement lors du tout premier cours. Je vous raconte cette expérience frustrante:

Il est 6h du matin à Mysore, les oiseaux chantent et le soleil brille. Je monte, encore à moitié endormie (pas encore remise du décalage horaire) au Shala pour suivre un cours guidé, le tout premier! Je suis pleine de gratitude d’avoir la chance de pratiquer dans un cadre aussi fabuleux, avec des yogis venant de tout horizon, plus intéressants les uns des autres. Et pourtant… Je m’installe au dernier rang, tout proche de la fenêtre pour sentir ses rayons sur ma peau lors de ma pratique. Mais qui vois-je devant moi? Sonia, de yuyoga !! Une magnifique jeune femme, à la souplesse et la force à en faire pâlir plus d’un. En France, je pratiquais depuis des années en étant simplement concentrée sur mes ressentis, ma respiration et mes alignements dans les asanas, en étant dans l’ici et maintenant. Mais voilà que je vois devant moi cette Ashtangini effectuer chaque asana à la perfection, avec une grâce, et une facilité déconcertante. C’est ainsi qu’a commencé cette merveilleuse aventure!

Une sérieuse remise en question de mes capacités à devenir moi aussi une professeur d’Ashtanga Vinyasa Yoga m’a envahi!

21552234_1417627738353009_1498015341_n

Cette merveilleuse aventure a donc été l’occasion de mettre mon ego à l’épreuve et de ne plus chercher à « maîtriser » chaque asana parfaitement (la posture parfaite n’existe pas! Elle s’adapte au corps de chacun) en cessant de me comparer aux autres yogis du shala. Bien au contraire, je devais vivre dans l’instant, et retrouver ma demeure intérieure, en y réinstaurant le calme et la tranquillité que je connaissais auparavant.

Heureusement, ce ressenti négatif ne m’a pas tenu longtemps. Dès la deuxième journée, mon regard et mon esprit se centraient sur ma pratique, à chaque fois heureuse quand quelqu’un vienne me corriger. Au début, mon corps résistait, puis progressivement et rapidement, certains blocages ont disparu, mon corps devenait de plus en plus souple et en même temps de plus en fort (merci les courbatures du matin, avec l’incontournable baume du tigre!). En y repensant, je m’aperçois que plus je lâchais prise et moins mes attentes étaient importantes, plus mon corps s’ouvrait. Cet enseignement est typiquement l’un de ceux figurant dans les yoga sutras de Patanjali, mis en pratique dans les asanas.

17799413_1261281033987681_3695310031619386282_n.jpg

 Les semaines passaient, et de nouvelles sensations sont apparues. Lors du mantra de clôture, une chaleur commençait à m’envahir au niveau du chakra du cœur, Anahata, et ce de façon de plus en plus importante au fil des jours. Je sortais des cours matinaux sur un petit nuage, incapable de parler. J’étais dans une sorte de bulle, et n’avais en aucun cas envie d’en sortir. Au fil des semaines, mon visage devenait de plus en plus ouvert et rayonnant au dire de mes nouveaux amis… Je retrouvais enfin mon Moi véritable. Quel bonheur!

 

Pendant ce temps, certains amis faisaient face eux aussi à des doutes concernant leurs capacités à enseigner. Certaines postures leurs résistaient, ce qui pouvait être déconcertant quand on souhaite enseigner le yoga. En y regardant de plus près, il me semble qu’en réalité, ces difficultés étaient en fait de précieux atouts!  Ils savaient, tout comme moi, ce qu’on pouvait ressentir dans de pareil cas. Il pouvaient donc venir en aide à leurs futurs élèves pour les aider à surmonter cette frustration. Mais aussi et surtout, ils savaient que le plus important est le chemin que nous parcourons, et non pas l’objectif final. En effet, quand exécuter les postures de yoga a toujours été d’une facilité déconcertante, nous n’avons pas la chance de pouvoir parcourir ce chemin nous amenant à nous comprendre nous-même.

 

Bien plus qu’une simple formation de professeur de yoga intensive, cette expérience a été bouleversante et a vraisemblablement changé ma vie dans sa globalité. Mon approche des difficultés qui m’attendaient en rentrant est devenue bien plus positive, des réponses à des questions existentielles sont apparues là ou je ne pensais qu’il n’y en avait pas… Par dessus tout, j’ai retrouvé la joie de vivre et l’attitude enjouée qui me caractérisait quand je n’étais encore qu’une enfant. C’est fabuleux!!! Mais ceci n’est que le début d’un TRÈS LONG  et passionnant CHEMIN sur la voie du yoga…

C’est ce changement de regard sur le monde et sur vous même que j’aimerais vous transmettre dans le cadre de mes cours de yoga, en vous apprenant à vivre dans l’ici et maintenant, dans le respect de qui vous êtes, de vos capacités du jour, dans l’acceptation et la bienveillance. 

2 comments on “Ma formation de professeur de Yoga”

Laisser un commentaire